Agroécologie, Formation

Quelles sont les formations en agroécologie ?

L’agroécologie est une discipline en plein essor en France et de plus en plus d’instituts et d’universités développent des programmes de formation à cet effet. Exploiter les ressources naturelles aujourd’hui, tout en préservant l’écosystème et ses richesses pour les générations futures est un challenge gigantesque que se propose de relever l’agroécologie. D’où la diversité d’approches dans cette discipline hybride aux croisements de l’agronomie, de l’écologie, de l’agriculture et des sciences sociales. Quelles sont donc les formations en agroécologie ? Comment s’articulent-elles ?

Des formations généralistes à la base

Les programmes d’enseignement en agroécologie sont loin d’être uniformisés à travers la France ou l’Europe. Certaines universités proposent des formations couronnées par l’obtention d’un diplôme universitaire classique à l’instar d’une licence ou d’un master en agroécologie. C’est par exemple le cas du Mastère interuniversitaire en agroécologie conjointement offert par l’Université de Liège, l’Université Libre de Bruxelles, l’Université Paris-Saclay et AgroParisTech. C’est un programme de deux années de formation qui entend former des acteurs aptes à accompagner la transition agroécologique des systèmes de production en Europe.

L’agroécologie étant à la base une philosophie et une pratique agricole, beaucoup de centres et d’écoles offrent des programmes généralistes axés autour de l’agriculture. Il s’agit des formations holistiques englobant entre autres des notions théoriques sur le fonctionnement des écosystèmes, la conception et le suivi des projets, ou encore des aspects pratiques tels que les travaux agricoles en situation réelle. Ce qui explique sans doute que ces enseignements soient plus dispensés comme des modules d’enseignement dans des structures de formation en agronomie.

Des formations courtes pour des applications professionnelles

Les formations dans des points spécifiques de l’agroécologie sont offertes autant par des universités que des ONGs et autres structures. Ce sont des formations relativement brèves donnant droit à un certificat plutôt qu’à un diplôme universitaire au sens classique. Ce qui permet à presque tout le monde d’y avoir accès sans avoir besoin de poursuivre des études supérieures. On y trouvera des agriculteurs, des propriétaires terriens désireux de mettre à profit leurs patrimoines, des conseillers agricoles, enseignants du secondaire ou de simples amateurs.

Ces formations peuvent varier en durée de 2 jours à 1 an. Elles portent sur des aspects tels que l’enjeu de la qualité de l’air en agriculture, les certificats de spécialité ressources forestières et filière bois, l’épandage pour les effluents d’élevages et les autres déchets, la gestion de la rareté de l’eau, les principes appliqués d’agroécologie, les fondamentaux en agronomie, l’irrigation, les agrosystèmes intégrant sols, plantes, animaux et climats etc. Bref, pour chaque défi dans la production agricole, vous trouverez une formation taillée sur mesure.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *